Κυριακή, 12 Αυγούστου 2012

« Grèce : un patrimoine en danger - Greece: Heritage in danger»




Un reportage de Nicolas Bertrand et Claire-Marie Denis (English translation follows)
Vols d’antiquités, fouilles illégales, musées fermés : ce patrimoine culturel, héritage de la civilisation grecque, est en danger ; il devient même un fardeau pour le pays. Face à la crise, la Grèce tente de préserver ses monuments et de protéger ses œuvres d’art, dont certaines ont déjà été dérobées, faute de surveillance.
L’Etat, en quête d’argent pour renflouer ses caisses et régler sa dette, a coupé le budget Culture de 40 % ; il envisage de louer les sites archéologiques à des entreprises ou des particuliers afin de les rentabiliser.  Les archéologues se sont engagés dans un combat de longue haleine pour défendre la mémoire de la Grèce antique. Ils reçoivent le soutien des associations environnementales qui dénoncent un autre scandale : les trésors naturels de la Grèce sont eux aussi pillés, champs d’oliviers, pinèdes et criques sont investis par les promoteurs. Une équipe d’Envoyé Spécial a parcouru la Grèce, du Péloponnèse aux îles des Cyclades, en compagnie de touristes français. Pourront-ils admirer comme autrefois les trésors antiques ? Les circuits des tours opérateurs sont-ils revus à la baisse ? Le tourisme grec va-t-il devenir moins attractif ?

SourceFrance2.fr  


"Greece: Heritage in danger"

A report by Nicolas Bertrand and Claire-Marie Denis
Theft of antiquities, illegal excavations, museums closed: this cultural heritage, a legacy of Greek civilization, is in danger, it even becomes a burden for the country. Faced with the crisis, Greece is trying to preserve its monuments and protect her works of art, some of which have already been stolen, fault monitoring.
The State, in search of money to replenish its coffers and pay its debt, cut the budget 40% of Culture, and it plans to rent the archaeological sites to companies or individuals to make them profitable.   Archaeologists have committed in a long struggle to defend the memory of ancient Greece. They are supported by environmental groups who denounce another scandal: the natural treasures of Greece were also looted, olive groves, pine forests and creeks are invested by developers. 
A special envoy toured Greece, the Peloponnese to the Cycladic islands, along with French tourists. Can they see as once the ancient treasures? Circuits tour operators are they revised  downward? Greek tourism will he become less attractive?

Source: France2.fr

Δεν υπάρχουν σχόλια: